Vendre du CBD en bureau de tabac 2021: les Prix | les Marques | Marges

Publié le , par Damien
Catégories :
CBD bureau de tabac

Si le terme CBD est encore inconnu pour certaines personnes, celui de cannabis thérapeutique est devenu très populaire. En réalité, le CBD que l’on appelle communément, mais de façon erronée, cannabis thérapeutique ou chanvre médical est une erreur de langage car ce type de chanvre est encore illégal en France contrairement à la molécule de CBD isolée (ou cannabidiol) qui, elle, n’entre pas dans la liste de substances dites illicites. Afin d’éviter toute confusion entre le chanvre légal (CBD) et le cannabis illégal (drogue, stupéfiant), nous développerons succinctement cette différence dans un paragraphe afin de comprendre pourquoi les produits au CBD retrouvés dans de nombreux shops en ligne ou dans des boutiques physiques sont légaux tant qu’ils répondent à la réglementation du pays qui les commercialisent et à celle du pays du consommateur. Si en France l’achat de CBD se fait encore essentiellement par le biais d’un shop spécialisé, ces dernières années, sa consommation a connu une telle explosion qu’elle a entraîner avec elle un panel de produits de plus en plus large (fleurs, huile, cosmétiques, boissons, gélules, liquide pour la vape, …). Si l’élargissement de cet éventail est suffisamment pertinent pour répondre à cette forte demande, les types de commerces proposant ce genre de produit commencent eux aussi timidement à se diversifier. C’est notamment le cas des buralistes qui s’intéressent de plus en plus à la commercialisation d’articles au CBD dans leur bureau de tabac.

Le cannabis thérapeutique vs les produits au CBD

La plus grande différence entre le cannabis dit thérapeutique et les produits contenant du CBD est leur légalité. En effet, malgré le fait que le CBD peut se retrouver sous forme de fleurs, qui ressemblent à s’y méprendre à l’herbe illégale (drogue) et ce, quelque soit l’expérience du consommateur (novice ou expert), ces dernières sont pourtant bien légales. En réalité, il s’agit bel et bien du même type de plante : le cannabis ! Mais, il est probable que ces similitudes morphologiques et organoleptiques entre l’herbe légale et la marijuana illégale (beuh) engendrent une réticence de la part d’une boutique non spécialisée (bureau de tabac, centre commercial, …) à se lancer dans le commerce de CBD et ce, malgré le manque à gagner.

Ce sont en fait les variétés qui différent dans leurs compositions moléculaires. En effet, pour être autorisé à la vente et à la consommation en France, le chanvre utilisé dans la fabrication de produits aux CBD doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%. Au delà de ce seuil, le chanvre est considéré comme étant une substance illicite.

Le THC (tétrahydrocannabinol) est, au même titre que le CBD (cannabidiol), un cannabinoïde présent naturellement dans un plant de cannabis à des taux variables d’une variété à une autre. C’est cette molécule psychotrope qui confère au chanvre son statut de stupéfiant (1). Le CBD n’a, lui, pas d’effets psychoactifs.

En résumé, en France, une variété de cannabis est autorisée pour entrer dans la fabrication de produits contenant du CBD si et seulement si sa concentration en THC ne dépasse pas 0,2% et si elle est inscrite dans l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 portant application de l’article R. 5132-86 du code de la santé publique pour le cannabis (2). Si ces produits ont tendance à être confondus avec le cannabis thérapeutique , en réalité, il n’en est rien car ce dernier possède du THC (c’est par exemple le cas du Sativex, médicament à base de cannabis autorisé dans certaines conditions au Royaume Unis, en Espagne, en Suisse, …) ce qui n’est pas le cas des produits au CBD retrouvés dans notre boutique en ligne, le Bistrot CBD, qui respecte la législation française en vigueur.

S’il est tout à fait acceptable d’affirmer aujourd’hui que le CBD en tant que simple molécule possède de nombreuses vertus (relaxation musculaire, solide allié contre l’insomnie, effets positifs sir le stress…), il faut cependant rester vigilent quant à son utilisation comme remplaçant de soins médicaux. Le CBD n’est pas à proprement parlé du cannabis thérapeutique, il ne doit en aucun cas se substituer à un médicament et sa prise, en parallèle à tout autre traitement, nécessite une consultation médicale au préalable afin d’éviter toutes interactions moléculaires possibles.

La vente de CBD dans un bureau de tabac en 2021

Comme son nom l’indique, un bureau de tabac et une boutique qui vend du tabac et ce que ce soit sous a forme de cigarettes toutes faites ou en vrac (cigarette à rouler). Si au début de l’industrie du tabac un buraliste pouvait subvenir à ses besoins juste avec cette marchandise, à l’heure actuelle, avec le mouvement anti-tabac et les taxes du gouvernement incitatives à l’arrêt de son utilisation il est devenu nécessaire de proposer des produits complémentaires à cette activité première. Si de façon logique des articles liés à la consommation de tabac chez les buralistes tels que des briquets ou des feuilles à rouler sont proposés aux clients il n’est pas non plus rare de trouver des magasines, mais également des couteaux, des sucreries et autres gadgets permettant de compenser le manque à gagner sur la vente de tabac de ces dernières années et ce, notamment pour les bureaux de tabac frontaliers de pays où les taxes sur le tabac sont moins élevées (comme l’Espagne). En 2005, avec l’arrivée en France de la cigarette électronique, son succès immédiat et sa vente quasiment réservée à des shops spécialisés dans la vape, les buralistes on su de nouveau retourner la situation en leur faveur. Dès 2013, ils sont plus de 70% à proposer aussi bien du matériel de vape que du e-liquide.

Aujourd’hui, l’explosion du marché du CBD, essentiellement couvert par des boutiques indépendantes, commence également à avoir un impact défavorable pour les buralistes qui restent en marge de cette industrie. Si quelques bureaux de tabac ont déjà franchi le pas en proposant des pochons d’herbe légale, du liquide à vaper au CBD et de l’huile de CBD, beaucoup sont encore réticents face à ce type de marchandise encore trop marginalisée de par son origine cannabique mais également par manque d’informations sur le sujet (traçabilité et légalité d’un produit tel que des fleurs ou de l’huile, assurance qualité/ prix, …). Ce n’est pourtant pas l’envie qui leur manque…. !

Devenir un buraliste CBD

Pour vendre des produits contenant du CBD (huile, liquide, baumes, résine, fleurs …), une boutique n’a aucunement besoin de faire des démarches supplémentaires à son activité de base. En revanche, si aucunes contraintes spécifiques n’est demandées, pour être commercialisé, un produit au CBD légal doit répondre aux critères exigés par la loi française :

  • taux de THC dans la plante < 0,2%
  • variétés de chanvre autorisées
  • aucune publicité ventant de potentiels bienfaits médicaux ne doit être appliquée (but purement récréatif et / ou gustatif et / ou comme complément alimentaire)

Pour un revendeur, est particulièrement pour le sujet qui nous intéresse, un buraliste, l’essentiel pour se lancer dans la commercialisation de produits au CBD, est de connaître parfaitement le sujet (effets, recommandations, ..) et notamment être parfaitement transparent sur la provenance de la plante mais également des différentes étapes de fabrication jusqu’au produit fini vendu en vitrine, afin de n’encourir aucun soucis vis à vis de la loi.

Déjà expérimenté dans le domaine, notre shop Bistrot CBD peut accompagner un tel lancement en garantissant la qualité optimale de ses fleurs (taux naturellement élevé en CBD) et de ses huiles bio fullspectrum au CBD proposées avec le présentoir de comptoir au design sobre mais élégant (3). Notre marchandise est issue d’une agriculture raisonnée et possède une traçabilité sans faille de la graine jusqu’au produit fini.

L’incroyable succès qu’a immédiatement connu le CBD sous toutes ses formes et par toutes sortes de personnes a engendré inéluctablement la multiplication des points de vente de ces produits. Si les buralistes sont restés en marge les premiers temps, de plus en plus de bureaux de tabac commencent à proposer du CBD. L’origine cannabique de cette molécule pouvant encore empêcher un buraliste novice et prudent à franchir le pas, notre site internet, Bistrot CBD, se propose de devenir son grossiste en produits CBD tels que diverses variétés de fleurs de la marque Bistrot CBD et d’huiles CBD-innov, au rapport qualité/ prix intéressant tout en respectant scrupuleusement la législation en vigueur en France, lui permettant lui aussi de se lancer dans ce marché juteux, les yeux fermés !

Références

Arrêté du 22 février 1990 fixant la liste des substances classées comme stupéfiants : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000533085/2020-10-09/

Article 2 de l’arrêté du 22 août 1990 portant application de l’article R. 5132-86 du code de la santé publique pour le cannabis : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000351447/2020-10-09/

présentoirs d’huiles de CBD proposés par Le Bistrot CBD : https://cbd-innov.com/