CBD Yeux Rouges | Le CBD donne t-il les yeux rouges ?

Publié le , par Noémie Leroy
Catégories :
yeux rouge cannabis

Le CBD donne t-il les yeux rouges ?

Le cannabis médical connaît des avancées spectaculaires ces dernières années un peu partout dans le monde. En France, en revanche, il faut avouer que les consommateurs de weed sont encore très souvent stigmatisés comme étant des « drogués ». De ce fait, les fumeurs, vapeurs et autres consommateurs de cannabis médical ou récréatif veulent souvent rester discrets. Le problème : les yeux rouges ! Ces fameux yeux dits « explosés » caractéristiques du fumeur de joint. Alors oui c’est vrai qu’on peut avoir les yeux rouges pour d’autres raisons que celle d’avoir consommé de la weed. Mais tout de même, c’est un signe distinctif qui peut mettre mal à l’aise la personne concernée. Pas de panique, des solutions existent pour outrepasser cette gêne sans se priver des effets et des qualités organoleptiques de la marijuana. Et pourquoi pas essayer un produit au CBD ?

Pourquoi les yeux deviennent rouges quand on fume, inhale ou ingère du cannabis ?

La fumée d’un joint (cigarette de marijuana) est souvent coupable de l’irritation ponctuelle des yeux. D’où la couleur rouge qu’ils prennent, notamment dans un milieu clos. Mais, ce n’est pas la seule responsable de ce désagrément et surtout, pas la principale.

Dans le cannabis, il existe un bon nombre de composés plus ou moins actifs et en concentrations variables. Parmi ces substances, on dénombre 3 groupes principaux :

  • les cannabinoïdes comme le THC (tétrahydrocannabinol, composé psychoactif), le CBD (cannabidiol) et le CBN (cannabinol) sont les plus connus et les plus concentrés parmi la centaine répertoriée à ce jour.
  • Les terpènes, essentiellement responsables des propriétés organoleptiques des plantes (goût et odeur) comme le myrcène et le pinène .
  • Les flavonoïdes, composés essentiels à la reproduction grâce aux couleurs qu’ils confèrent aux fleurs de CBD, attirant ainsi les pollinisateurs.

Le THC est le composé actif naturellement le plus concentré dans la weed classique. Il agit directement sur les récepteurs CB1 et CB2 de notre système endocannabinoïde (SEC). De ce fait, il engendre l’effet psychoactif planant et euphorique qui a fait sa mauvaise réputation ; mais pas que ! Parmi les différents potentiels induits par la consommation de THC, l’un d’eux est responsable de la couleur rouge que prennent les yeux. En effet, l’herbe illégale en France ou tolérée dans les pays ouverts au cannabis médical, présente des teneurs en THC modérées ou élevées. Ces concentrations provoquent une légère diminution de la tension artérielle (1) responsable de la dilatation des vaisseaux sanguins. Les yeux n’étant pas épargnés par cette vasodilatation, le volume de sang est plus important dans les vaisseaux, donc plus visible. Les yeux apparaissent alors rouges sang.

Si cette vasodilatation est parfois une gène ressentie par les consommateurs de cannabis préférant la discrétion, la diminution de la pression artérielle induite par le THC peut avoir de réels avantages. Elle met en avant ses potentiels effets positifs (2) sur des maladies telles que le glaucome, pathologie dégénérative du nerf optique caractérisée par une pression sanguine élevée de l’œil.

Enfin, si on met de côté les allergies et autres pathologies rares, la dernière cause de la rougeur des yeux est la déshydratation. La vasodilatation oculaire est la raison principale des « yeux éclatés » mais, le corps utilise de l’eau pour éliminer le THC contenu dans le sang. Ce prélèvement peut entraîner une légère irritation oculaire due à une déshydratation ponctuelle.

Combien de temps les yeux restent rouges ?

Plusieurs facteurs influent sur la durée pendant laquelle une personne aura les yeux rouges suite à la consommation de cannabis classique :

  • la sensibilité propre à chacun : pression sanguine et tension artérielle naturelles, allergies potentielles, état de santé général, fatigue, …
  • la quantité de produits au THC fumée, inhalée ou ingérée
  • les variétés de cannabis : taux de THC
  • les parties de la plante consommées : graines, fleurs, feuilles..
  • le mode d’absorption : fumer et vapoter ont tendance à plus « éclater » les yeux que l’ingestion.

Il est impossible de donner une durée précise de l’effet « yeux rouges ». Par contre, une chose est sure : Ce phénomène fini par disparaître après un petit moment.

Ce léger effet secondaire vous pose vraiment un problème? Pas de panique, il est tout à fait possible d’estomper les effets de rougeur oculaire ou d’accélérer le retour à la normale de la pression sanguine dans l’œil. Sinon, passez au cannabis CBD, du chanvre 100% anti yeux rouges!

Comment ne pas avoir les yeux rouges après avoir fumé, inhalé ou ingéré du cannabis ?

Comme il existe plusieurs causes responsables de l’effet « yeux rouges », il y a tout autant de solutions :

  • la fumée : évitez de fumer de l’herbe, préférez la vape ou l’ingestion.
  • La déshydratation : pensez à boire de l’eau dès le début et durant la consommation de marijuana.
  • la vasodilatation : évitez la consommation de THC.
  • irritation due à tous ces facteurs : les gouttes chimiques oculaires, liquide physiologique ou des lunettes de soleil !!

Enfin, la meilleure façon d’éviter les yeux rouges tout en consommant du cannabis, c’est d’opter pour des produits au CBD.

Pourquoi je n’ai pas les yeux rouges quand je fume ?

Le « pourquoi du comment » des rougeurs oculaires induites par la consommation de marijuana étant compris, il est légitime de se poser la question de « savoir pourquoi je ne les ai pas »? A part de rares cas d’allergies à certains composés de la plante de cannabis, la fumée et la déshydratation (qui ne provoquent que des rougeurs passagères de l’œil), il n’existe qu’une seule raison de ne pas avoir les yeux rouges après avoir fumé de l’herbe. Cette dernière est dépourvue de THC.

Fumer des variétés de fleurs de cannabis CBD  retrouvées sur le marché européen telles que celles proposées par notre shop en ligne, Bistrot CBD, n’entraînera pas de vasodilatation oculaire. En effet, pour répondre à la législation française en vigueur, leur concentration en THC est quasi nulle (< 0,2%).

Le goût, l’odeur et la présence des autres cannabinoïdes donnent au cannabis CBD l’illusion d’un joint traditionnel (sans les effets psychoactifs). Pour autant, il est fortement déconseillé de fumer de la weed, même légale (risques dus aux produits de la combustion sur la santé) ! En fonction du produit au CBD (graines, fleurs, huile de CBD, e-liquide..), un autre mode de consommation sera à privilégier. La diversité actuelle des produits au CBD permet entre autres : le vapotage, la vaporisation, l’ingestion (cuisine, tisane), les gouttes sublinguales et application cutanée.

Alors, ça vous tente une vape, un space-cake ou une tisane au cannabis CBD? Relaxation au rendez-vous et garantie sans rougeurs oculaires

 

Références :