Huile CBD : les Avis | les Bienfaits en Bio | 10/20/30% | Posologie France

Publié le , par Damien
Huile CBD

Le cannabidiol (CBD) est l’une des substances actives (cannabinoïde) retrouvée en concentration significative dans le cannabis. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), la molécule de CBD ne possède pas d’effets psychotropes. De ce fait, elle n’est pas inscrite dans la liste des stupéfiants. Cette caractéristique la distingue nettement du THC. Pendant longtemps, le cannabis a été considéré comme une simple drogue à usage récréatif. Mais, depuis quelques années, de nombreux bienfaits ont été mis en exergue par des consommateurs souffrant de douleur chronique.

Aujourd’hui, une frilosité législative et médicale empêche le CBD d’être considéré comme réellement thérapeutique. Cependant, de nombreuses études méticuleuses cherchent à confirmer ou non ses vertus !

Quoi qu’il en soit, il s’insère de plus en plus dans un marché mondial en pleine expansion. Il profite en effet d’un flou juridique de la loi française (cannabis vs CBD). De ce fait, il se retrouve dans de nombreux produits dans les vitrines de shops CBD. Il existe différentes formes de marchandises en vente contenant du CBD (fleurs, baume, gélules, liquides,…). Mais, l’huile, reste le produit phare des utilisateurs de CBD!! Conséquence directe de ses effets et de sa simplicité d’absorption. Mais en fait, qu’est ce donc que cette huile de CBD si convoitée?

Petits rappels sur le CBD et ses produits dérivés

Le CBD ou cannabidiol, comme le THC, est un des nombreux (une centaine) cannabinoïdes présents dans le chanvre. Essentiellement retrouvée dans les feuilles et fleurs de cannabis, cette molécule est devenue très populaire ces dernières années. Cependant, elle reste encore parfois incomprise pour les novices en la matière. Si ces derniers associent très justement CBD et cannabis, ils ont hélas encore une fâcheuse tendance à l’assimiler à une drogue.

différence entre le CBD et le THC

Ce que dit la loi sur le cannabis :

  • « En application de l’article 5 de la loi de 1971, la détention des produits stupéfiants, et donc du cannabis, est interdite sans autorisation » (1).

En réalité, c’est la molécule de THC qui est la substance psychotrope interdite en France. Les produits cannabiques trouvés sur le marché, comme l’huile de CBD, sont eux, totalement légaux :

  • Leur concentration en THC est quasi nulle (tolérance < 0,2%) voire inexistante.

En 2017, un rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) décrit le cannabidiol comme non toxique :

  • « Au cours de sa réunion de novembre 2017, le Comité OMS d’experts de la pharmacodépendance a conclu que, à l’état pur, le cannabidiol (CBD) ne semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé. Ainsi, le cannabidiol n’étant actuellement pas classé comme substance à part entière (uniquement comme composé d’extraits de cannabis), les informations actuelles ne justifient ni le changement de statut ni la classification de cette substance »  (2).

Si l’affinité du tétrahydrocannabinol pour les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoide  entraîne des modifications psychiques c’est bien par ce que cette dernière se fixe plus rapidement sur les récepteurs que les endocannabinoïdes eux-mêmes (cannabinoïdes naturellement présents dans l’organisme : l’anandamide et la 2-arachidonyl-glycerol). Le Thc imitera alors les effets de l’anandamide  mais de façon détournée et puissante ce qui engendre des troubles cérébraux et physiques.

Le cannabidiol (CBD) n’a, lui, aucune affinité significative pour les récepteurs endocannabinoïdes, son action inhibe principalement la production de l’enzyme FAAH ( fatty acid amide hydrolase ) responsable de la régulation de la molécule d’anandamide. Il en résulte une hyper-production de cet endocannabinoïde ce qui va alors favoriser les réponses positives protectrices et innées du corps (relaxation, détente, anti douleurs,..). A forte concentration, le CBD peut également inhiber les actions du THC fixé sur les récepteurs CB1 ce qui annulera l’effet psychotrope de la molécule. 

Pour ses nombreuses propriétés  telles que  la relaxation musculaire et cérébrale, le CBD ne peut pas encore prétendre être un traitement thérapeutique au même titre qu’un médicament mais un grand nombre d’études scientifiques et beaucoup de témoignages de ses utilisateurs mettent en surbrillance ses bienfaits qui aident certains maux du quotidien :

  • insomnies, mal de tête chronique, certaines douleurs bénignes, anxiété, stress…

A ce jour, le produit contenant du CBD 100% légal, le plus simple d’utilisation et le plus efficace est de loin : l’huile de CBD. 

Les huiles de CBD et leurs différents modes d’extraction

Pour simplifier, l’huile de CBD est un concentré de cannabis. En fonction de son mode d’extraction, elle diffère dans sa composition. Il existe principalement 3 méthodes pour extraire le CBD de la plante : huile de CBD pour dormir

        L’extraction de l’huile CBD par solvants chimiques liquides

Ici, on utilise la plante entière de cannabis. Une fois décarboxylée (débarrassée de ses carboxyles d’acide en étant chauffée), le plant de chanvre est trempé dans des solvants liquides (éthanol ou butane ou alcool isopropylique). Ce dernier qui va séparer les cannabinoïdes, les terpènes (essentiellement responsables des propriétés organoleptiques de la marijuana) et les flavonoïdes (phyto-nutriments responsables notamment de la couleur des pistils des fleurs de cannabis) du reste de la matière végétale. Le liquide obtenu est ensuite chauffé ce qui permet l’évaporation facilitant ainsi la récupération du produit fini :

  • l’huile de cannabis

Cette méthode est de loin la plus simple et la moins onéreuse. En revanche, l’utilisation de solvants n’est pas anodin car ils agissent indirectement sur la qualité des huiles obtenues. Par exemple :

  • L’éthanol a tendance à extraire également la chlorophylle de la plante. Il en résulte un goût amer, durable et désagréable en bouche.
  • Le butane laisse des résidus toxiques dans l’huile. Ce n’est donc pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé. Au vu de son prix et par ce que les substances actives du cannabis sont entièrement extraites, ce type d’extraction s’utilise essentiellement dans la fabrication de liquides pour cigarette électronique. Ces derniers étant souvent coupés aux terpènes de synthèse pour palier au goût médiocre. Un magasin spécialisé et vigilant sur la qualité de ses marchandises ne devrait pas vendre des huiles de CBD extraites par solvants.

        L’extraction de l’huile CBD par de l’huile végétale

Avec cette pratique, la plante est directement chauffée dans de l’huile végétale (type sésame ou olive). La séparation des substances actives se fait naturellement grâce à leurs propriétés lipophiles. Cette technique d’extraction est peu coûteuse, simple, la plus naturelle et de loin, la plus saine pour le corps. Cependant, il très difficile avec cette technique de connaître le dosage en molécules de CBD dans le produit fini. Elle est parfaite pour une extraction maison d’une huile de cannabis ou pour des baumes et des pommades au cannabidiol. Mais, les huiles du marché du CBD ne peuvent en être issues.

        L’extraction de l’huile CBD au Co2 supercritique

Elle consiste à mettre la plante entière de cannabis, décarboxylée au préalable, dans un système de presse. Différentes chambres successives, aux températures variables, font circuler le CO2 dans le chanvre et sélectionnent ainsi  les substances désirées. Il en résulte une isolation de certains cannabinoïdes (huile très concentrée).Huile de CBD pour dormir et bienfaits sur le sommeil

Cette méthode est beaucoup plus complexe à élaborer et plus onéreuse. En effet, elle nécessite des équipements pointus de laboratoire. En revanche, elle est de bien meilleure qualité gustative. Quant à son dosage en CBD, il peut être facilement contrôlable. 

        Avis sur la meilleur méthode d’extraction de l’huile CBD

Chacune de ces méthodes possèdent des qualités et des inconvénients. Cependant, un shop de CBD qui se respecte, se doit de n’en proposer qu’un seul à la vente : L’extraction de l’huile CBD au CO2 supercritique. Et ce, si :

  • il veut répondre sérieusement à la législation française
  • la satisfaction de ses clients est une priorité

Quelle que soit la technique, il est important de prendre en compte les variétés de cannabis afin de rester dans la légalité. En effet, seul le chanvre ayant une concentration en THC inférieur à 0,2% est légal. 

Les différents types d’huiles de CBD

Dans les shops CBD attentifs et respectueux des attentes des consommateurs et qui travaillent avec un laboratoire et une ferme du cannabidiol sérieux, on retrouve l’huile de CBD essentiellement sous 2 formes : 

  • L’huile à spectre complet : Cette huile à spectre complet (fullspectrum) est issue d’une extraction à CO2 de variété de cannabis légales. Contrairement aux huiles à spectre large (broadspectrum), l’huile dite pure (raw oil) conserve toutes les concentrations d’origine de la plupart de ses molécules (CBD, THC, terpènes, flavonoïdes,…) présentes naturellement dans un plant de cannabis. En France, le taux en THC du chanvre utilisé pour fabriquer cette huile ne doit alors jamais être supérieur à 0,2% pour qu’il puisse être légal. Cette huile est légèrement plus chère que d’autres huiles de CBD. Mais, il est important de comprendre que la qualité a un prix. Ici, tout est contrôlé, analysé et élaboré! Et ce, des graines de chanvre jusqu’au produit de CBD fini !
  • L’huile à spectre large : Cette huile CBD à spectre large (broadspectrum) est, à un détail prés, similaire à celle à spectre complet. Elle a juste subit une étape de plus pour enlever le THC naturellement présent dans la plante. Mais, cette étape est cruciale car cette extraction se fait bien souvent avec de l’éthanol. Il en résulte une dégradation des autres cannabinoïdes, des terpènes et des flavonoïdes. Ceci aura un impact sur les saveurs et les effets des huiles. En revanche, elles ont comme excellente qualité d’être 100% légales puisqu’elles n’ont plus la moindre trace de THC. Là, on ne parle plus de seuil à ne pas dépasser, elles sont clean ! 
Choisir la meilleure huile de CBD

Pour bien choisir son huile de CBD, il paraît logique d’aller vers des produits :

  • bio garantis sans pesticides
  • répondant aux normes législatives du pays relatives à sa consommationLes avantages à consommer du cannabidiol

Mais, ces critères de sélection mis à part, il n’y a pas de meilleure huile. Cette notion est trop subjective et propre à chacun.

        Les effets de l’huile CBD

Les huiles de CBD se retrouvent sous différents taux :

  • Concentration en cannabidiol partant de 5% et allant généralement jusqu’à 30% 

Ces teneurs répondent à des besoins bien particuliers et spécifiques pour un individu. En revanche, elles ne seront pas forcément l’idéal d’un autre.

Représentées par 2 types de spectres (fullspectrum ou broadspectrum) et à partir de différentes variétés de plantes des cannabis, les huiles de CBD n’auront évidemment pas les mêmes effets et les mêmes qualités gustatives d’une huile à une autre. Mais, également d’un individu à un autre!

  • Chaque organisme répond différemment physiologiquement et physiquement à des stimuli identiques

        La meilleure huile CBD pour ses bienfaits 

Si on isole les goûts personnels et que l’on se focalise sur les bienfaits de l’huile CBD, alors si! Il existe bel et bien une huile meilleure que les autres :

L’effet de chaque substance active de cette huile entre en interaction avec le potentiel des autres molécules. Cette collaboration moléculaire augmente alors la pluralité des réactions et leurs efficacités. On parle de « l’effet d’entourage » décrit par un chercheur israélien, Raphaël Méchoulam, en 1998 (3). Cet effet est d’ailleurs encore largement étudié.

Pour autant, certaines personnes préfèrent conserver l’effet unique du CBD seul (isolat de CBD) quand d’autres désirent un effet plus puissant. Tout est une question de goût !

L’utilisation de l’huile de CBD 

Généralement, l’huile CBD se conditionne en petits flacons :

  • opaques afin de conserver toutes leurs propriétés
  • pour les emporter partout facilement et discrètement
  • souvent munis d’un couvercle compte-gouttes pour faciliter l’ingestion (sublinguale ou directement avalée)

En fonction des besoins de chacun, L’huile CBD est proposée par les CBD shops avec des quantités de molécules actives plus ou moins importante. Comme elle est remplie des bienfaits relaxants du CBD, l’huile de cannabidiol combinée aux autres substances actives légales (fullspectrum) de la marijuana, est un véritable concentré d’effets positifs en quelques gouttes ! 

FAQ : définitions autour de l’huile de CBD

La molécule de CBD (cannabidiol) est, au même titre que le THC, les effets psychotropes en moins, un cannabinoïde naturellement présent dans le cannabis.

Contrairement au THC, le CBD n'appartient pas à la liste des substances stupéfiantes de la législation française. De ce fait, malgré son origine cannabique, le CBD en tant que molécule n'est pas une drogue!

Si le cannabidiol (CBD) est connu pour ses effets relaxants, d'autres propriétés sont allouées à l'huile de CBD : 

  • antioxydante
  • anxiolytique
  • analgésique
  • antipsychotique
  • anti-inflammatoire

En sublinguale, l'huile de CBD est redoutablement efficace. De plus, ses effets se font ressentir très rapidement.

Les nombreuses propriétés du CBD permettent de soulager efficacement le quotidien de ses consommateurs. Si dans la majeure partie des cas le CBD est consommé pour se relaxer, il peut également accompagner certains patients dans leur pathologie :

  • soulage certaines douleurs articulaires (arthrose, arthrite, ..) et musculaires (fibromyalgie, ..)
  • diminue le stress, anxiété, angoisse (dépression, burn-out, insomnies ..)
  • réduit les nausées (chimiothérapie, mal du transport,..)
  • régule l'appétit (cancer, troubles alimentaires, ..)
  • sert de leurre à l'addiction au cannabis, etc...

Malgré toutes ces vertus, le CBD n'est pas un médicament, il ne soigne pas! 

Les produits au CBD n'ont pas de prix fixés par l'état.

En pharmacie ou en boutique, le prix d'un produit CBD dépend donc essentiellement :

  • de sa concentration en CBD
  • du coût de fabrication du produit
  • de la qualité du chanvre (bio)
  • de la marge du revendeur

Le CBD est considéré comme un complément alimentaire et non un médicament. De ce fait, sa consommation ne nécessite pas de prescription médicale.

Cependant, son utilisation dans un but thérapeutique et, notamment, si un traitement médical est en cours, il est conseillé de demander l'avis d'un médecin. En effet, une automédication en CBD peut entraîner une interaction médicamenteuse et/ou une inhibition du traitement chimique en cours.

Avec l'explosion du marché du CBD ces dernières années, le nombre et le genre de produits contenant du CBD ne font qu'augmenter. Pour ce qui est du CBD le plus efficace, tout n'est que question de goût et de besoins personnels. En effet, si une huile bio fullspectrum offre les effets du CBD rapidement et avec efficacité, des produits CBD tels que les fleurs ou la résine, pour ne citer qu'eux, proposent d'autres avantages (saveurs, rituels de consommation, ...). En ce qui concerne la concentration optimale en CBD d'un produit, là encore, la réponse dépend des besoins du consommateur, de sa physiologie, son poids et sa sensibilité face à la molécule.

Références :

  1. La dépénalisation de la consommation de cannabis, Sénat : https://www.senat.fr/lc/lc99/lc992.html 
  2. Cannabidiol (composé du cannabis), OMS : https://www.who.int/features/qa/cannabidiol/fr/ 
  3. Scientific Reserch Publishing :  the Bell‐Shaped Dose‐Response of Cannabidiol by Using Cannabis Extract Enriched in Cannabidiol, Ruth Gallily1, Zhannah Yekhtin1, Lumír Ondřej : Hanuš2, https://www.scirp.org/pdf/PP_2015021016351567.pdf