Mango Kush : une fleur CBD à Fumer, infuser.. Les Avis

Publié le , par Damien
Mango Kush

Le cannabis en tant que plante est connu par tous et dans le monde entier. Il a tendance à n’être qu’un seul et même type de plante puisqu’il est systématiquement qualifié comme de la « beuh » (herbe du fumeur de joint), elle même considérée comme une drogue. En réalité, il existe un grand nombre de variétés de cannabis. Qu’il soit pour une application « thérapeutique » ou stupéfiante (psychoactive), il se sépare en deux grandes catégories (ou sous-espèces) : sativa et indica. Leurs caractéristiques respectives sont très différentes l’une de l’autre. Elles même se différencient en plusieurs lignées pures ou hybrides (issues de croisement de variétés pures). C’est la génétique de la variété de cannabis qui va lui conférer son phénotype (taille, masse, couleurs…) et son génotype (effets, goût, odeur…). Pour ses arômes, saveurs, effets et rendement, le chanvre type kush connaît un succès mondial. Il sert en effet de parent à de nombreuses nouvelles gammes de cannabis. Parmi elles, on retrouve l’inimitable OG Kush, l’Hindu Kush, l’Amnésia Kush, la Mango Kush. Cette dernière se décline d’ailleurs en Mango Kush CBD. 

Le cannabis sativa vs indica

        Leurs origines

Les variétés originelles de sativa se retrouvent essentiellement autour de l’équateur (Colombie, Mexique..). Les indica pousseront plus en altitude et dans les pays fabricants de résine (Maroc, Afghanistan, Népal, Inde et Pakistan).

        Leurs apparences

La variété de cannabis sativa est plus haute et possède des feuilles fines, des fleurs moins denses et moins charnues que le chanvre indica. Ce dernier a plutôt un aspect buissonneux qui confère à ce type de plantes, un meilleur rendement. 

        Leurs effets

les plants de sativa déclenchent généralement un effet euphorisant en jouant sur les activités cérébrales (« high cérébral »). Une variété d’indica aura un effet profond et relaxant, voir analgésique, sur le corps (« effet stone »). 

        Leur composition

Le ratio des cannabinoïdes THC (tétrahydrocannabinol, substance psychotrope) et CBD (cannabidiol, molécule non psychotrope) présents dans ces sous-espèces de cannabis diffèrent largement. Ils permettent de sélectionner et de croiser telle ou telle plante pour obtenir un hybride légal.

Pour rappel, en France, la teneur en THC tolérée pour commercialiser un produit CBD doit être inférieur à 0,2%. Pour son ratio plus important en THC qu’en CBD le type de cannabis à dominance sativa est donc souvent illégal. De ce fait, un produit CBD résulte plus souvent d’hybrides cannabiques à dominance indica. 

        Leurs arômes et saveurs

Originellement, une lignée sativa sera aussi bien fruitée et douce que épicée et puissante. Une lignée indica sera, elle, plutôt fruitée ou boisée.

Les variétés de cannabis THC et CBD existants aujourd’hui sont issus de tellement de croisements différents, qu’il est impossible de qualifier spécifiquement leur goût et leur odeur. 

La génétique des variétés de cannabis Kush

La variété Kush est le résultat de nombreux croisements de lignées pures originaires d’Asie du Sud et centrale (Pakistan, Afghanistan et Inde). Pour ses nombreuses propriétés (alimentaires, narcotiques, industrielles et aujourd’hui « thérapeutiques »), ce polyhybride est retrouvé dans le monde entier.

Son phénotype tend plutôt vers celui de l’indica :

  • plante de taille moyenne
  • grandes feuilles robustes
  • tiges creuses caractéristiques des plants de cannabis aux effets narcotiques.
  • Floraison courte et sensible aux variations photopériodiques mais abondante et dense. Cette plante donne donc un rendement intéressant.

Les trichomes ( glandes résineuses faussement qualifiées de pollen) de ses fleurs, contenant ses terpènes et une teneur en cannabinoïdes importante, sont très développés. Ils donnent aux variétés de cannabis Kush :

  • un aspect ambré
  • un goût unique
  • une odeur forte
  • des effets puissants 

Pour toutes ces caractéristiques, le type Kush se décline en nombreuses variétés :

  • la célèbre OG Kush, la puissante Hindu Kush, la subtile Candy Kush, l’unique Amnésia Kush, la douce Mango Kush, etc…

Si beaucoup d’hybrides sont des herbes illégales aux fortes concentrations en THC, on les retrouve également en version CBD :

  • sous forme de : résine, huile, fleurs, graines, liquides, cristaux, baumes, etc…

La Mango Kush THC

La Mango Kush est qualifiée de plante « tranquille » car sa teneur en THC est plutôt modérée (autour de 16% et n’allant pas au delà de 20%). Son origine n’est pas certaine, elle viendrait à priori d’un croisement de Mango avec une Hindu Kush

Ses effets mentalement euphorisants et corporellement relaxants proviennent de son ratio 50/50 de sativa/indica. Cette variété de cannabis est particulièrement appréciée pour ses vertus qui donnent l’envie à son consommateur de développer des relations sociales (besoin joyeux de communiquer). Son arôme rond et fruité est proche de celui de la mangue à l’arrière goût de banane.

Un plant de Mango Kush est plutôt de taille moyenne mais robuste, aux larges feuilles et avec une dense floraison très fournie en résine de qualité. De ce fait, elle a un rendement particulièrement intéressant pour un cultivateur (environ 500g de fleurs par pied de « beuh »). 

En France, cette variété de Mango est interdite à cause de son effet psychoactif généré par un taux de THC bien supérieur à 0,2% (seuil de tolérance français).

La Mango Kush CBD

La Mango Kush est une variété de cannabis au  taux naturel de CBD plutôt élevé (7%). Elle est issu du croisement de CBD Dinamed (forte teneur en CBD, dominante sativa, aromatique et sucré) avec la Summer star (fort rendement). Cette hybridation lui confère un solide patrimoine génétique, aussi bien d’un point de vu phénotypique que génotypique.

        La Mango Kush CBD, un bon rapport qualité prix

En effet, la Mango Kush CBD a une floraison rapide et volumineuse gorgée de trichomes très résineux bien épais. Sa récolte est donc généreuse :

  • en moyenne, 900 grammes par pied. Mais, dans des conditions de culture optimales, elle peut augmenter pour aller jusqu’à 1500 grammes.

Ce très bon rendement fait le bonheur des cultivateurs quand on sait que le prix est fixé au gramme ).

        Les effets de la Mango Kush CBD

Les effets relaxants de la Mango Kush CBD peuvent se faire attendre un petit moment. Mais, son action progressive et persistante lui confèrent une place de choix pour un consommateur débutant. Mais pas que…. !

La Mango Kush CBD a un arôme et des saveurs de « reviens-y » :

  • un goût fruité aux notes fraîches et douces de la mangue ramené à celui du pin à l’expiration 
  • une odeur tropicale

Ces qualités organoleptiques plairont à coup sûre. Elles pourront faire de cette variété, la numéro 1 pour des consommateurs avides de douceur. 

Avec son taux de THC inférieur à 0,2%, la Mango Kush CBD est une variété de cannabis tolérée par la législation française. De ce fait, elle se retrouve dans de nombreux CBD shops en ligne et en boutique physique. 

Les avis concernant cette variété de cannabis CBD sont unanimes : la Mango Kush CBD est top !

FAQ : Mango Kush

Le cannabis se décline principalement en 4 familles dont la famille Kush. Ce nom vient de ses origines géographiques à savoir, un massif de montagnes indiennes, afghanes et pakistanaises.

On compte de nombreuses variétés de cannabis dans la famille Kush : OG Kush, Vanilla Kush...

Le cannabidiol (CBD) est une molécule naturellement présente dans le cannabis. 

 

L’OG Kush est une plante photopériodique, plutôt simple à cultiver à l'extérieur en milieu tempéré :

  • Résistante, robuste et à durée de floraison courte (environ 8 semaines)

Sa structure buissonneuse et sa taille raisonnable permettent également de cultiver l'OG Kush en intérieur ou sous serre.

Elle s'adapte à tous les types de culture tant que la photopériode (alternance jour/nuit) est respectée. 

Les nombreuses propriétés du CBD permettent de soulager efficacement le quotidien de ses consommateurs. Si dans la majeure partie des cas le CBD est consommé pour se relaxer, il peut également accompagner certains patients dans leur pathologie :

  • soulage certaines douleurs articulaires (arthrose, arthrite, ..) et musculaires (fibromyalgie, ..)
  • diminue le stress, anxiété, angoisse (dépression, burn-out, insomnies ..)
  • réduit les nausées (chimiothérapie, mal du transport,..)
  • régule l'appétit (cancer, troubles alimentaires, ..)
  • sert de leurre à l'addiction au cannabis, etc...

Malgré toutes ces vertus, le CBD n'est pas un médicament, il ne soigne pas! 

Contrairement au THC psychotrope, le CBD ne modifie pas l'activité normale du cerveau. Il n'induit pas l'effet planant et/ou euphorisant souvent décrit par les consommateurs de cannabis classique (avec THC). En d'autres termes, le cannabidiol (CBD) ne défonce pas ce qui rend cette molécule légale en France et dans la majorité des pays européens.

Contrairement au THC, le CBD n’a pas véritablement d’affinités avec les récepteurs endocannabinoïdes de notre système endocannabinoïde (SEC). Il ne se fixe pas sur eux mais a une action sur une enzyme bien spécifique appelée FAAH (fatty acid amid hydrolase). C’est elle qui régule la concentration de l’anandamide en la dégradant.

En présence de CBD, la FAAH est gênée dans sa fonction. Il en résulte une augmentation significative de la concentration d’anandamide d'où l'effet relaxant ressenti par le consommateur.

D'un point de vu scientifique : la différence entre le chanvre et le CBD est que l'un (CBD) est issu de l'autre (chanvre).

D'un point de vue dénomination : le chanvre désigne le type spécifique de cannabis dont est issu le CBD. En l'appelant "chanvre" plutôt que "cannabis", on met en lumière le fait que ce cannabis est légal : c'est du cannabis pour l'industrie du CBD!

Par un raccourci commercial et de large compréhension : chanvre = CBD